Et si Héphaïstos le Dieu du feu avait élu domicile à douala ?

Publié le par JFK

 

Incendie à Douala après les marchés c’est au tour des grandes surfaces et magasins. La loi des séries

Et si Héphaïstos le Dieu du feu avait élu domicile à douala ? Sinon comment expliqué la recrudescence des incendies dans la capitale économique depuis quelque temps.

f49d4c5d7c98d7c3c17b2501b05e14f7_L.jpgL'incendie du 11 février dernier au quartier Makèpè. Une bougie allumée suite à une coupure d'énergie électrique dans la maison était à l'origine des flammes. D'autres thèses évoquaient l'idée d'un court-circuit provoqué par le retour brusque de la fourniture de l'électricité. Les victimes quatre enfants tous issues de la même famille. Quelques temps après le vendredi 22 février 2013 à la douche municipale de Douala, il est 14 h lorsqu’une foule de curieux regardait brûler l’agence de la société Quiferou Cameroun située face douche municipale. Cette quincaillerie est spécialisée dans l’import-export, et le commerce général.

Les témoins affirment que le feu avait déclenché au environ de 11h, le magasin étant en pleine activité journalière. Si pour l’instant l’origine du feu reste inconnu, de sources font état de ce que le feu serait parti du magasin centrale. Résultat des courses aucune perte en vie humaine, mais de nombreux dégâts matériels sont à signaler. incendie.jpg

Et comme si  cela ne suffisait pas, les habitants du quartier BEPANDA au lieu dit double balle ont été des témoins de l’incendie qui a décimé les marchandises de la société Sandra. Si aucune perte en vie humaine n'a été fort heureusement pas été enregistrée, il n'en demeure pas moins que de l'incendie qui s'est déclaré a réduit en cendre plus de 50 % du magasin. C'est dans la nuit du 26 au 27 février que les populations du quartier Bépanda ont été surprise par les flammes de ce magasin conservant des papiers hygiéniques très inflammables. Plusieurs témoignages concordant laissent comprendre que c'est un retour brusque de l'énergie électrique après un délestage qui en serait à l'origine. Les sapeurs-pompiers alertés réussiront néanmoins à sauver une grande partie dudit magasin avec l'appui des riverains. Aucune perte en vie humaine mais de nombreux dégâts enregistrés.

Et puis plus proche de nous il y a quelques jours un incendie s’est déclaré au siège du journal aurore plus. Le feu serait parti du compteur électrique de cette structure. Heureusement les flammes ont été maitrisées grâce à l’extincteur de la rédaction.

La nouvelle parfumerie Gandour spécialisée dans la fabrication des produits de beauté a été complément consumée dans la nuit du 2 au 3 mars 2013. Un court circuit serait à l’origine de l’incendie. Selon les premières estimations, les dégâts se chiffreraient à des centaines de millions de francs Cfa.

Et puis quand nous allions sous presse on nous informe que la boulangerie CHOCOCHO situé a Bonapriso à pris feu.

Et demain à qui le tour ?????

 

 

Commenter cet article