Obangame : un espoir sécuritaire des cotes du golfe de guinée

Publié le par JFK

 

 

A Cameroonian soldier explains to the press what their traiLe golfe de guinée suscite depuis quelques années les appétits des plusieurs pays mais aussi des pirates qui y ont élus domicile. Toutes les grandes entreprises pétrolières et puissances mondiales se livrent à un ballet incessant dans la zone afin de répondre présentes à l’appel pressant de l’or noir. Le Bal du Golfe est très couru, et ceci entre autres pour les raisons suivantes: le cru qui y est servi devient de plus en plus rare, cher et donc précieux ; de gros consommateurs baptisés pays émergents comme la Chine ou l’Inde ont une soif de pétrole difficilement étanchable, ce qui n’est pas sans inquiéter farouchement les importateurs traditionnels.

La sécurité des entreprises pétrolières est mise en avant au détriment des problématiques telles l’environnement, la lutte contre la corruption ou encore la protection des droits des

populations riveraines, problématiques qui constituent, à en croire les organisations de la société civile et les institutions religieuses, les causes principales de l’insécurité.

C’est pour combler ces « lacunes Obangame express est un exercice majeur qui rentre dans la manifestation des efforts déployés par le commandement militaire des Etats – Unis pour l’Afrique dénommé AFRICOM. Centré dans l’ordre des activités de sécurisations de la zone D dans le but de soutenir la montée en puissance de la force Africaine en Attente.

Du 22 au 28 février les forces de dépenses de 16 pays ont pris part à cet exercice qui se sont déroulés en mer et dont l’objectif est d’améliorer la coopération entre les nations participantes dans les

capacités de lutte contre la piraterie dans le Golfe de guinée.

Le CAMEROUN vient d’organiser avec beaucoup de succès les exercices Africa Endeavor et Central Accord, et le choix qui intervient encore pour la deuxième au CAMEROUN prouve que ce pays est appelé a joué un rôle important au niveau régional. La multiplication de tels exercices sur le territoire camerounais permet aux forces de défense de s’aguerrir aux grandes manœuvres en vue de valider ses capacités d’interopérabilité et de disposer d’une expérience suffisante pour faire face aux situations spécifiques dans un cadre réactif national spécifique dans un cadre réactif national, ou multinationale.

 

A titre de rappel, l’exercice OBANGAME est un programme du commandement américain pour l’Afrique pour L’Afrique, qui conduit l’interopérabilité des marines des pays du golf de guinée. Les scénarii qui ce sont déroulés a Douala du 20 au 28 février visaient a entrainer les forces engagées dans la lutte contre les cargaisons illégales, la pèche illicite, le vol et le détournement du Brut.

A Cameroonian Colonel (L) and Gen. Carter Ham (R) answer qu  Le général Carter Ham, commandant du commandement américain pour l’Afrique, le secrétaire d’Etat auprès du ministre de la défense chargé de la gendarmerie BOKAM Jean Baptiste et l’ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique au CAMEROUN Robert P Jackson étaient présent aux Cérémonies protocolaires y afférentes.

 

Commenter cet article